• Enfin! Voilà le centième jour d'école tant attendu par les élèves de GS/CP/CE1 .

    A cette occasion, ils ont réalisé des structures en gobelets, en kaplas, en bouchons ou en  k'neex avec 100 pièces.

    Nous avons aussi préparé une lecture de 100 mots, reconstitué un puzzle jusqu'à 100 puis les GS/CP ont cherché 100 noms d'aliments.

    Nous avons  sauté 100 fois dans la cour et nous sommes restés silencieux pendant 100 secondes à la cantine !

         

    Pour fêter cette occasion, nous avons dégusté le gâteau à l'orange réalisé par les élèves nés en janvier - février.

    C'était une  journée "cent-sationnelle" !


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Rappel : Depuis un an, l'école a le label E3D, niveau3 (niveau expert)

    La démarche E3D (E3D = École/Établissement en Démarche de Développement Durable), c’est lorsque qu’un établissement (école, collège, lycée) s’engage dans une démarche globale de développement durable qui apporte des solutions concrètes face aux Objectifs de développement durable, dans le mode de fonctionnement de l’établissement (énergie, eau, déchets...) et à travers les enseignements délivrés.

    Les élèves sont au cœur de la démarche qui consiste à les former aux bonnes pratiques permettant de vivre ensemble, de comprendre la complexité des enjeux du développement durable, pour ensuite décider et agir. En un mot, en faire des citoyens informés, critiques et engagés, qui puissent être force de proposition et acteurs du changement global.

     

    Label E3D


    L'école Notre-Dame est au niveau « expert », la démarche est désormais pérennisée, des actions remarquables sont engagées, l’établissement contribue de façon manifeste au développement durable.

    L’obtention du label ne constitue pas un aboutissement, mais elle est surtout la marque d’une volonté de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue.


    votre commentaire
  • Lors des Olympiades de mercredi 19 février, les enseignants ont proposé aux élèves des ateliers sur le thème du "coeur":

    - Atelier "arts" avec la création d'un panneau 

    - Atelier "les gestes qui sauvent"

    - 2 Ateliers "à la découverte de la circulation sanguine et du rôle du coeur" (vidéo et parcours)

    - Atelier "mesurer son pouls"

    - Atelier "jeu Eco-Ecole, sur l'alimentation".

    L'objectif de cette matinée était de se prémunir des dangers des maladies cardio-vasculaires en comprenant le rôle du coeur, en apprenant à manger sainement, en préconisant la pratique d'une activité sportive régulière.

    OLYMPIADES : la matinée du coeur 

    OLYMPIADES : la matinée du coeur

     


    votre commentaire
  • Dans le cadre du thème « éco-école » de l’alimentation les élèves de la classe CE2/CM1 ont participé à des ateliers animés par Emilie Vilfroy du SYTEC.

     

    Tout d’abord, nous avons parlé du gaspillage alimentaire.

    Avec des dessins au tableau, les élèves ont évoqué les différents gaspillages

    • à la cantine (prendre des quantités adaptées à son appétit) ,
    • dans un frigo à la maison (trouver une utilisation aux produits que l’on a dans le frigo),
    • les dates indiquées sur les produits (mieux comprendre la mention « à consommer de préférence avant le » : le produit peut encore être consommé après la date.
    • Que faire des « fruits moches » qui ne correspondent pas aux normes et sont jetés car les grandes surfaces n’en veulent pas.
    • Goûter plusieurs fois les produits que l’on  « n’aime pas » pour apprendre à les apprécier.

    Dans un deuxième temps, à l’aide d’une maquette, les élèves ont imaginé les étapes suivies par les produits du verger, du jardin ou de la ferme à l’assiette.

    Du circuit le plus long au circuit le plus court, ils ont pris conscience de l’importance de « consommer localement » afin d’éviter trop de transport. (et ainsi diminuer l’empreinte carbone).

     

    Enfin, un jeu de classement leur a permis d’associer des fruits et légumes à une saison. Respecter cette saisonnalité permet également de mieux consommer.

    « On s’est amusé en travaillant » dit Célia.

    « On a appris à éviter le gaspillage alimentaire » dit Manon.

    « Consommer des produits « Origine France », c’est mieux car ça pollue moins » dit Léonie.

    « C’est dommage que les graines de moutarde servant à fabriquer la moutarde de Dijon viennent surtout du Canada ! » dit Lucas.

    « C’est intéressant de savoir de quelle saison sont les fruits et légumes pour pouvoir les acheter à la bonne saison !  » disent Rémi et Baptiste.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique